Engagements

« Léger sur cette terre », ces mots m’ont touchés lorsque je les ai croisé dans une rue de Gourdon. C’est mon souhait et je m’efforce de le réaliser chaque jour un peu plus par des actions concrètes.

L’agriculture biologique

Tout d’abord, l’ensemble du verger est conduit en agriculture biologique, certifié par Ecocert. C’est un premier pas. La biodiversité est accueillie en favorisant les habitats et ressources alimentaires de nombreuses espèces (fauchage tardif, paillage, nichoirs, ruches et bois alentours). L’objectif est de réduire voir d’arrêter le travail du sol mécanisé pour laisser les vers de terre et autres petites bêtes du sol faire le boulot sous le paillage.

Enercoop

L’électricité qui sert à fabriquer et stocker les sorbets est produite par Enercoop, une coopérative de Midi-Pyrénnées qui fournit de l’énergie renouvelable produites en Midi-pyrénées, issue majoritairement des barrages hydro-électriques pyrénéens, d’éoliennes et de panneaux photo-voltaïque dans une moindre mesure. Pour plus de renseignements, voici un lien vers leur site : http://www.enercoop.fr

Non aux emballages plastiques

Les pots dans lesquels sont proposés les sorbets sont fabriqué à partir d’amidon de maïs (PLA) et sont vendus comme compostables en 3 mois, par la société Compos’table. J’ai choisie cette solution non comme idéal mais comme compromis entre praticité, visuel et empreinte écologique. Evidemment, le maïs qui sert à fabriquer ces pots n’est pas bio et consomme de l’eau et de la terre agricole…